Crise sanitaire: appel à la responsabilité